Botswana

Le Botswana (582.000km²) est majoritairement composé de paysages désertiques et n’est que très faiblement peuplé (1.3 million d’habitants). Essentiellement terre d’élevage, le pays tire néanmoins la majeure partie de ses revenus de l’exploitation du diamant. Malgré une croissance économique élevée, le Botswana reste un pays du Tiers Monde, victime de son enclavement et en proie à de dramatiques sécheresses. Le problème de l’eau est à ce point central que le pays lui consacre sa devise: «Qu’il pleuve».


Ceux qui parlent du Botswana évoquent immanquablement le désert du Kalahari qui couvre les trois quarts de sa superficie. Ce désert aride est néanmoins la terre d’adoption de l’un des plus anciens peuples d’Afrique, les Sans (ou Bochimans) s’y sont réfugiés après avoir été chassés des terres qu’ils occupaient plus au sud par les colons européens.


Mais le Botswana offre également une image d’abondance avec son delta intérieur: le delta de l’Okavango. C’est dans les sables du Kalahari que se perdent les eaux de la rivière Kavango. Elles se répandent en un large marais d’eau cristalline. L’eau du delta est d’une telle limpidité que certains spécialistes la considèrent comme l’une des eaux les plus pures au monde. On retrouve dans le delta beaucoup de la faune des savanes. Eléphants, hippopotames, buffles, koudous, impalas mais aussi babouins, lions, léopards et bien d’autres encore peuplent ce paysage contrasté d’oasis humide au cœur de terres arides




NOS SPECIALISTES
EN QUELQUES MOTS


  • Capitale 

    Gaborone
  • Décalage horaire

    GMT + 2. Pas de décalage en été. +1h en hiver
  • Visa

    Non requis
  • Temps de vol

    Environ 15h depuis l'Europe
  • Quand partir ? 

    La période idéale se situe d'avril à octobre. Entre décembre et fin février, les pluies sont abondantes sur tout le pays
  • Activités

    Safaris en 4x4, à pied, en bateau, en quad et à dos d'éléphants, pêche, rencontre avec la population